Dimanche 21 juin 2015

Arul Ashram pirmos_100

12ème dimanche du Temps ordinaire

« Passons sur l’autre rive »

Jésus invite ses disciples à passer sur l’autre rive. Du monde terrestre au monde céleste, des choses de la terre aux réalités invisibles. Une vie marquée par la perspective de l’au-delà. Un pèlerinage de l’extérieur vers l’intérieur, de l’obscurité à la lumière, du pesant au léger.

Mais le passage est périlleux : « Survient alors une forte bourrasque, et les vagues se jetaient dans la barque, de sorte que déjà elles se remplissaient. » Une force s’oppose à ce passage, un être rempli de fureur et de jalousie, à la recherche de sa proie. Envisager la traversée, c’est s’ouvrir aux ruses et pernicieuses stratégies du fauteur de trouble. Perte de temps, attachement aux biens de ce monde, désespoir, les moyens sont pléthores pour nous empêcher de rejoindre l’autre rive. A tel point que les disciples se croient perdus. Jésus semble dormir à poings fermés !

« Comment n’avez-vous pas de foi ? »

Le jugement est sans appel. Nul ne peut entreprendre ce passage sans la foi, sans le regard déjà tourné vers l’au-delà, sans le cœur déjà ancré dans le côté transpercé du Christ. Socle de la miséricorde de Dieu manifestée et déversée à la croix.

« Rien ne nous séparera de l’amour du Christ. » Et surtout pas notre péché ! Jésus est venu pour nous sauver. C’est le pécheur en moi qu’il vient rattraper. Dès lors point de place pour la peur, ni pour un quelconque découragement. La victoire est déjà acquise. La victoire est déjà donnée… à celui qui croit !

Réservez vos  tickets